VIDEO. Environ 6 000 élèves sont à la recherche d'une place en cours

Des recalés du bac attendent toujours une affectation dans un lycée, trois semaines après la rentrée. Une situation qui touche de nombreux jeunes en France, notamment dans la filière professionnelle.

FLORENCE GRIFFOND, CAROLINE SINZ, JOSE BOULESTEIX- FRANCE 2

Delphine, 17 ans, a raté son bac et cherche une classe pour le repasser. Mais après de multiples demandes, elle est toujours à la maison et la seule proposition qui lui a été faite par l'Education nationale est un soutien scolaire accompagné d'une possibilité de repasser son bac en candidat libre. Au programme : un module de huit heures de cours, qui s'adresse à une vingtaine d'élèves qui se retrouvent dans le même cas que Delphine.

"Au lycée, ils nous ont abandonnées"

"Il n'y a pas d'anglais, pas d'allemand, pas de contrôle, pas de bulletin,pas de conseil de classe," détaille la jeune fille. Je me retrouve avec une aide, mais ce n'est pas une aide qu'il me fallait, ce sont de vrais cours." Pour la mère, sa fille aurait du avoir le droit de redoubler : "Au lycée, ils nous ont abandonnées", enrage-t-elle.

En cette rentrée scolaire, 6 000 élèvent seraient sans classe, selon les chiffres du ministère de l'Education nationale. Ils étaient 11 000 l'an dernier. D'après le ministère, ce sont aussi des élèves en provenance de l'étranger, dont on ne connait pas bien le niveau, et surtout, des jeunes qui souhaitent intégrer des filières professionnelles déjà saturées. Ce sont ainsi 60% des élèves sans classes qui cherchent une place dans les lycées professionnels.

Illustration de jeunes élèves devant leur école en France
Illustration de jeunes élèves devant leur école en France ( MAXPPP)