Épreuve de maths du bac S jugée "trop difficile" : "Deux sujets ont pu déstabiliser les élèves par leur originalité"

Un professeur de maths revient sur l'épreuve du bac S, jugée trop difficile par de nombreux candidats. Selon lui, ce n'est pas tant la complexité des exercices qui est en cause que leur originalité.

(FRANCOIS DESTOC / MAXPPP)

"J'ai trouvé les exercices non pas trop difficiles, mais un petit peu originaux", reconnaît au micro de France Inter Olivier Goisque, professeur de maths au lycée Descartes à Tours, mardi 26 juin. Il réagit à la pétition, mise en ligne vendredi soir, dénonçant le sujet de maths "trop difficile" du bac S. "Deux exercices" en particulier "ont pu déstabiliser les élèves, non pas par leur difficulté mais peut-être plutôt par leur originalité", poursuit le professeur.

Les auteurs de la pétition dénoncent notamment la présence "de notions abstraites relevant du hors programme", comme "la ligne brisée" en géométrie et des exercices faisant appel à "des capacités de raisonnement auxquelles nous n'avons pas suffisamment été entraînés". Ce que dément le ministère de l'Éducation, qui assure que le sujet de maths était "parfaitement en phase" avec les programmes.

Devant un problème un peu original, les candidats ont certainement été déstabilisés.Olivier Goisqueà France Inter

Pour Olivier Goisque, "les élèves ne sont plus très habitués à réfléchir et à chercher des solutions, ils sont plus habitués à travailler sur des problèmes qu'ils ont déjà traités, ou des problèmes très semblables. J'ai entendu à la sortie de l'épreuve beaucoup d'élèves qui commentaient ce sujet et qui étaient déçus".

Ce mardi matin, la pétition avait récolté plus de 81 000 signatures.

Les résultats du bac seront dévoilés le 6 juillet.