Bac 2022 : art, politique et introspection... Les lycéens ont planché sur l'épreuve de philosophie

Après la philo, les lycéens passeront l'épreuve du grand oral, entre le 20 juin et le 1er juillet.

Des lycéens passent l\'épreuve de français du baccalauréat, le 17 juin 2021, au lycée Pasteur de Strasbourg (Bas-Rhin).
Des lycéens passent l'épreuve de français du baccalauréat, le 17 juin 2021, au lycée Pasteur de Strasbourg (Bas-Rhin). (FREDERICK FLORIN / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Dernière ligne droite pour le bac 2022. Pas moins de 524 000 élèves de terminale des filières générales et technologiques passent, mercredi 15 juin à partir de 8 heures, l'épreuve redoutée de philosophie. Les élèves de la filière générale planchent sur trois sujets au choix : "Les pratiques artistiques transforment-elles le monde ?", "Revient-il à l'Etat de décider de ce qui est juste ?", ou un commentaire d'un extrait de l'Essai sur les fondements de nos connaissances et sur les caractères de la critique philosophique, d'Antoine-Augustin Cournot

>> Ce direct est désormais terminé.

 Des consignes face à la vague de chaleur. A partir de mercredi, l'Hexagone va connaître un épisode de chaleur précoce avec des températures atteignant les 40 °C par endroits. Le ministre de l'Education a appelé les centres d'examen à "la vigilance", en respectant des principes comme "l'aération des salles de cours, distribution d'eau pour les personnels et les élèves et, autant que possible, des élèves placés dans des salles ombragées".

Les épreuves écrites déterminantes pour la note finale. Depuis sa réforme en 2019, la note du baccalauréat repose à 40% sur du contrôle continu et à 60% sur les épreuves finales (le français écrit et oral, passé en classe de première, la philosophie, les épreuves de spécialités et le grand oral, passés en terminale).

Les résultats seront publiés le 5 juillet. Après la philo, les lycéens passeront l'épreuve du grand oral, entre le 20 juin et le 1er juillet. Les résultats seront dévoilés le 5 juillet, avant les épreuves de rattrapage pour les élèves ayant obtenu une moyenne entre 8 et 10.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #BAC

12h24 : Il l'a juste pris par la main et est sorti tel un prince. Ainsi se conclut la saga du melon. Ma vie est plus triste maintenant.

12h24 : Vous demandiez pour les pépins, il est en train d'en enlever délicatement à la pointe du couteau

12h24 : Moi aussi j'aurais pas cru que le petit couteau en bois suffirait mais si. Comme quoi il faut faire confiance aux élèves.

12h23 : Alors il a un couteau en bois, vous savez les couteaux jetables. Il va galérer, non, pour ouvrir son melon ?

12h23 : Non mais comment il va le manger ? Le truc n'est pas coupé ni rien. Ces 4h s'annoncent plus intéressantes que je ne l'aurais cru.

12h23 : Alors je croyais avoir tout vu pour les surveillances du bac, mais le candidat qui pose un melon complet sur sa table en début d'épreuve c'est une première.

12h22 : Ce candidat au bac a manifestement pris au pied de la lettre les consignes de s'hydrater pendant les 4 heures du bac philo. Ce prof détaille dans un thread très très long ce moment improbable, je vous en livre des morceaux choisis.

13h29 : Voici le point sur l'actualité de la mi-journée.

• Depuis le tarmac de la base de l'Otan en Roumanie, à Constanta, Emmanuel Macron a assuré que les Européens voulaient que "le feu cesse et que les discussions reprennent" avec le Kremlin. Il est attendu en Moldavie cet après-midi. Suivez notre direct.

• La vague de chaleur arrive en France. Le climatologue Christophe Cassou nous explique ce qu'est une "plume" de chaleur.

Un important chef jihadiste, Oumeya Ould Albakaye, a été capturé par des soldats français au Mali, en zone frontalière, a annoncé à l'AFP l'état-major français.


L'épreuve de philosophie du bac général et technologique touche à sa fin. Les lycéens ont eu le choix entre deux sujets de dissertation : "Les pratiques artistiques transforment-elles le monde ?" et "Revient-il à l'Etat de décider de ce qui est juste ?". Le sujet d'explication de texte portait sur un texte de l'ouvrage Essai sur les fondements de nos connaissances et sur les caractères de la critique philosophique, du mathématicien Antoine-Augustin Cournot. Suivez notre direct.

13h30 : Voici l'intitulé des deux sujets de dissertation : "Les pratiques artistiques transforment-elles le monde ?" et "Revient-il à l'Etat de décider de ce qui est juste ?". Le sujet d'explication de texte porte sur un texte de l'ouvrage Essai sur les fondements de nos connaissances et sur les caractères de la critique philosophique, du mathématicien Antoine-Augustin Cournot.

09h54 : Art, politique et introspection... Les épreuves du bac de philosophie sont connues. Découvrez-les dans notre direct.

12h13 : Il est l'heure de faire le point sur l'actualité.

Invitée de franceinfo, Rachida Dati a affirmé que Les Républicains résistent "par la clarté, la cohérence et les implantations locales", alors que son parti a rassemblé 10,4% des voix au premier tour des législatives. La Première ministre, Elisabeth Borne, est attendue dans le Calvados pour mener la campagne du second tour. Suivez notre direct.


• La vague de chaleur arrive en France. Le climatologue Christophe Cassou nous explique ce qu'est une "plume" de chaleur.

• L'aéroport de Genève a annoncé une reprise progressive des vols après une paralysie complète due à une panne informatique. D'origine inconnue pour le moment, ce problème a causé la fermeture de l'espace aérien suisse pendant plusieurs heures ce matin.


• La Russie a appelé les Ukrainiens à cesser leur "résistance absurde" à Sievierodonetsk et proposé un "couloir humanitaire" pour en évacuer les civils. Volodymyr Zelensky, de son côté, a exhorté ses compatriotes à "tenir le coup" dans le Donbass.


Début du bac général et technologique avec l'épreuve de philosophie pour plus d'un demi-million de lycéens qui vont plancher sur trois sujets au choix (deux dissertations et un commentaire de texte) prévus dans le cadre de la nouvelle formule, décidé par l'ex-ministre de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer. Suivez notre direct.

13h57 : Le stress n'aura pas raison de vous lors du grand oral. Nous vous avons compilé, avec l'aide de Cyril Delhay, professeur d'art oratoire qui a participé à l'élaboration de cette épreuve, onze conseils et astuces pour appréhender le mieux possible ce grand moment d'art oratoire. C'est à lire ici.

13h55 : "Certes, ce grand oral sert à valider votre compétence oratoire et vos connaissances. Mais c'est aussi une rencontre, un moment où vous partagez un peu de vous."

13h54 : Vous, ou votre enfant, allez passer dans quelques jours le grand oral du bac et c'est le stress total ? Pas de panique, franceinfo est là. Cyril Delhay, professeur d'art oratoire, qui a participé à l'élaboration de cette épreuve, m'a livré quelques trucs et astuces pour vous aider à mieux gérer cet examen intimidant.

13h42 : Alors que débute l'épreuve de philosophie pour les lycéens des filières générale et technologique, La Croix s'intéresse à cette discipline et son apport pour la jeunesse.

13h36 : On débute avec le traditionnel point sur l'actualité.

Hier soir, Emmanuel Macron s'est exprimé sur les législatives depuis le tarmac de l'aéroport d'Orly. Il a réclamé une "majorité solide", au nom de l'"intérêt supérieur de la nation". "Le bateau coule, Macron prend l’avion", a raillé Jean-Luc Mélenchon en meeting à Toulouse mardi soir.


• Emmanuel Macron est arrivé hier soir en Roumanie pour saluer les 500 soldats français qui y sont déployés depuis l'invasion russe de l'Ukraine, avant une visite de soutien à la Moldavie mercredi et un possible déplacement à Kiev.

• La Russie a appelé les Ukrainiens à cesser leur "résistance absurde" à Sievierodonetsk et proposé un "couloir humanitaire" pour en évacuer les civils. Volodymyr Zelensky, de son côté, a exhorté ses compatriotes à "tenir le coup" dans le Donbass.


Début du bac général et technologique avec l'épreuve de philosophie pour plus d'un demi-million de lycéens qui vont plancher sur trois sujets au choix (deux dissertations et un commentaire de texte) prévus dans le cadre de la nouvelle formule instaurée par l'ex-ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer.