Baccalauréat : les élèves du lycée Eugène Delacroix de Drancy ont passé l'épreuve de philosophie

Publié Mis à jour
Baccalauréat : les élèves du lycée Eugène Delacroix de Drancy ont passé l'épreuve de philosophie
France 2
Article rédigé par
J. Benzina, F. Le Moal, G. Messina, J-M. Lequertier, F. Goncalves, D. Turpin, O. Darmostoupe, J. Chouquet - France 2
France Télévisions

Quelque 520 000 lycéens ont passé mercredi 15 juin l'épreuve de philosophie du baccalauréat. France 2 a retrouvé les élèves du lycée Eugène Delacroix, à Drancy (Seinte-Saint-Denis).  

Mercredi 15 juin, c'est le grand jour au lycée Eugène Delacroix, à Drancy (Seine-Saint-Denis). Les élèves de terminale, que France 2 suit depuis le début de l'année, découvrent la salle où ils passeront l'épreuve de philosophie du baccalauréat, avec une pointe de trac. Un peu intimidée, Grâce a trouvé sa salle. Pour l'épreuve, elle a prévu des munitions sucrées. "Avec ça, je devrais tenir le plus longtemps possible, et ça va surtout m'aider à rester concentrée", confie l'élève.    

Les élèves entraînés pour le grand oral 

Après les derniers encouragements du proviseur, les sujets sont distribués. Pendant quatre heures, les élèves de terminale doivent réfléchir sur l'art, l'État ou encore la science. Grâce fait partie des derniers lycéens à quitter la salle. Elle a choisi l'explication de texte, mais elle a été prise par le temps. "C'est vraiment parce que j'ai pas pu finir ma conclusion que je suis mitigée. Mais sinon, dans l'ensemble, ça va", glisse-t-elle. Mais après la philo, il reste à passer bientôt le grand oral. Les élèves sont entraînés par leur professeur d'économie, Jérémie Fontanieu, qui ne relâche pas la pression pour les inciter à travailler. L'entraînement commence : il faut tenir cinq minutes, et pas une de plus. Violences faites aux femmes, débats économiques, racisme... Les élèves ont tous choisi des sujets ambitieux. Mais sur la forme, l'oral est un nouveau défi. 

Retrouvez les résultats
du bac avec

chercher un résultat

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.