Baccalauréat : les élèves de terminale ont planché sur l'épreuve de philosophie

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Baccalauréat : les élèves de terminale ont planché sur l'épreuve de philosophie
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Les élèves de terminale ont planché jeudi 17 juin sur l'épreuve de philosophie du baccalauréat. En raison de l'épidémie de Covid-19, le ministère avait décidé de retenir la meilleure note, entre celle obtenue à l'examen et celle obtenue avec la moyenne des contrôles continus.

Juste avant 8 heures, jeudi 17 juin, devant un lycée de Strasbourg (Bas-Rhin), l'heure était aux dernières révisions pour se rassurer avant l'épreuve de philosophie du baccalauréat. Les lycéens ont dû s'adapter à une année compliquée marquée par l'épidémie de Covid-19. "Avec le confinement, on a eu du mal à finir. Il y a trois chapitres qu'on n'a pas faits en présentiel, donc ça, c'est un peu compliqué", regrette un élève de terminale. 

La meilleure note retenue entre contrôle continu et note du bac 

Dans la salle d'examen, l'ambiance était studieuse, mais le stress était bien présent au moment de la distribution des copies. En revanche, l'ambiance était beaucoup plus décontractée dans un lycée parisien. Et pour cause : cette année, grâce à la réforme, entre contrôle continu et note du bac, c'est la meilleure note qui comptera. Parmi les sujets proposés, figuraient "Discuter, est-ce renoncer à la violence ?" ou encore "Sommes-nous responsables de l'avenir ?" Au bout d'une heure, les premiers élèves sont sortis, sans stress. Après la philosophie, le vrai défi du baccalauréat sera le grand oral. Il aura lieu à partir du 21 juin. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Bac 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.