Baccalauréat : le grand oral a débuté pour les lycéens

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Baccalauréat : le grand oral a débuté pour les lycéens
France 3
Article rédigé par
S. Broomberg, A. Dupont, E. Rassat, V. Lejeune - France 3
France Télévisions

Le grand oral du baccalauréat a débuté lundi 21 juin, et se déroulera jusqu'au 2 juillet. Les équipes de France Télévisions ont passé la matinée avec une candidate à Athis-Mons (Essonne).

Il est 7h30, lundi 21 juin : Naths Ametepe se concentre, seule et au calme avant son grand oral du baccalauréat. La jeune habitante d'Athis-Mons (Essonne) est encouragée et soutenue par sa mère, aux petits soins. Naths Ametepe est en spécialité maths et physique-chimie. Pour ce grand oral, c'est elle qui a choisi ses questions. "J'ai choisi des questions en rapport avec la médecine : une qui est en rapport avec les pacemakers, et une autre en rapport avec le formol", explique la lycéenne. 

La bienveillance est de mise 


Le lycée aussi se prépare. Les professeurs, membres du jury, arrivent au compte-goutte. Ils viennent tous d'établissements voisins. Pour les enseignants, l'enjeu va être le questionnement des élèves à l'oral. L'épreuve est une nouveauté côté enseignants aussi ; le mot d'ordre du proviseur est "bienveillance". "Il va falloir qu'on arrive à les faire parler, qu'on ne les bloque pas (...) de sorte qu'ils puissent dire tout ce qu'ils auront à dire", détaille-t-il. 
Pendant ce temps, Naths Ametepe est arrivée, beaucoup plus tendue. "J'avoue qu'il y a un peu de stress qui est monté entre temps. On verra bien comment ça se passe", confie-t-elle. Elle est passée à 10h30. Après ses 20 minutes de préparation, c'est parti pour le grand oral. Elle en est sortie 20 minutes plus tard. "J'ai un peu bafouillé de temps en temps, mais je pense que ça va", glisse la lycéenne, soulagée, qui souhaite devenir médecin, voire pédiatre plus tard. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Bac 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.