Bac 2019 : encore des couacs pour les rattrapages

Le stress continue pour les candidats au bac. 100 000 élèves passent le rattrapage depuis lundi 8 juillet, d'autres sont recalés sans comprendre pourquoi.

FRANCE 3

Un lycéen a appris vendredi 5 juillet qu'il était recalé. En venant chercher son relevé de notes, mardi 9 juillet, il découvre qu'il est finalement aux rattrapages. Le problème, c'est qu'il n'aura pas le temps de réviser. Des situations similaires ont été relatées à travers la plateforme téléphonique mise en place par la principale fédération de parents d'élèves. "C'est un stress vraiment horrible que vivent ces élèves et il y a un sentiment aussi d'injustice qu'on entend aujourd'hui. Il y a des élèves qui ont pu avoir le bac grâce à la moyenne annuelle donc le contrôle continu et d'autres qui sont recalés, car ils n'ont pas pu bénéficier de cet avantage", raconte Mohamed Boujemaoui, professeur de mathématiques.

Des surprises sur Parcoursup

Pour les candidats recalés par erreur, une autre mauvaise surprise les attendait. Certains auraient disparu de Parcoursup dès samedi 6 juillet, après la promulgation des résultats qui n'étaient pourtant pas définitifs. Le ministère indique mardi 9 juillet qu'il y aura un possible retour en arrière au cas par cas.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des lycéens consultent les résultats du bac, le 5 juillet 2019 à Paris.
Des lycéens consultent les résultats du bac, le 5 juillet 2019 à Paris. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)