Bac 2018 : 80 000 signatures pour une pétition qui dénonce la difficulté de l'épreuve de maths en filière S

Mise en ligne vendredi 22 juin, cette pétition appelle à "une harmonisation des notes" pour ne pas pénaliser les candidats.

Des lycéens lors de l\'épreuve du baccalauréat le 18 juin 2018 à Strasbourg (Bas-Rhin).
Des lycéens lors de l'épreuve du baccalauréat le 18 juin 2018 à Strasbourg (Bas-Rhin). (FREDERICK FLORIN / AFP)

A 9 heures, mardi 26 juin, le compteur affichait 80 459 signatures. Une pétition a été lancée sur le site Change.org pour dénoncer le sujet de mathématiques de la filière scientifique du baccalauréat 2018. Créée vendredi 22 juin, à l'initiative d'un certain "Superman du bac de maths", elle est adressée au ministère de l'Éducation nationale.

"Au vu du sujet de mathématiques de cette année, la majorité des élèves qu’ils soient en spé maths ou non ont été effarés par la difficulté de l’examen. En effet, une épreuve jugée trop difficile, notamment comparée à celles des autres centres en 2018 ou encore aux épreuves de métropole des années précédentes", écrit l'auteur de la pétition, qui appelle à "une harmonisation des notes" pour ne pas pénaliser les candidats.

Un sujet "en phase" avec les programmes

En cause notamment : la présence "de notions abstraites relevant du hors programme", comme "la ligne brisée" en géométrie, et des exercices faisant appel à "des capacités de raisonnement auxquelles nous n'avons pas suffisamment été entraînés", selon l'auteur. La pétition se termine sur une note humoristique : "Et pour reprendre l’énoncé de l’épreuve de philosophie : 'Doit-on subir l’injustice pour savoir ce qui est juste ?' La réponse unanime des S aujourd’hui serait : non."

De son côté, le ministère de l'Éducation nationale assure à franceinfo que le sujet de maths était "parfaitement en phase" avec les programmes, et que les exercices en question ne concernent que cinq points sur 20. Ce sont maintenant aux commissions d'harmonisation de dire s'il y a lieu d'ajuster ou non les barèmes pour cette épreuve. Mais les pétitions lancées par le passé avec ce type de réclamations n'ont jamais porté leurs fruits.