Cet article date de plus de huit ans.

Bac : une mère tente de remplacer sa fille pour une épreuve

Une quinquagénaire a été prise en flagrant délit mercredi. Elle a tenté de prendre la place de sa fille lors d'une épreuve d'anglais.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des étudiants lors d'une épreuve du baccalauréat, le 17 juin 2013. (FREDERICK FLORIN / AFP)

La supercherie n'est pas passée inaperçue. Une quinquagénaire a été prise en flagrant délit, mercredi 19 juin, alors qu'elle tentait de prendre la place de sa fille lors d'une épreuve d'anglais du baccalauréat. Vers 15h30, le proviseur d'un lycée du 10e arrondissement de Paris a prévenu les policiers "d'une tricherie en cours" lors d'une épreuve d'anglais organisée dans son établissement.

Cette femme de 52 ans, qui a tenté de se faire passer pour sa fille, a été repérée par une surveillante qui avait vu le visage de la véritable candidate lors d'une épreuve de philosophie dans l'établissement, quelques jours plus tôt. "Elle s'est vite rendu compte que ce n'était pas la même", a raconté la police. Les forces de l'ordre ont alors conduit la mère au commissariat du 10e arrondissement, où elle a été "entendue librement".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Accueil

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.