Cet article date de plus de huit ans.

Bac : la fin de la bourse au mérite pour les mentions "très bien"

Cette bourse sera supprimée à la rentrée, mais les bénéficiaires actuels continueront à la percevoir pendant la durée prévue.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une lycéenne découvre les résultats du bac, le 5 juillet 2013, au lycée Pasteur, à Strasbourg. (FREDERICK FLORIN / AFP)

Le prestige, mais pas de bourse. Les bacheliers ayant obtenu la mention "très bien" ne recevront pas de bourse au mérite cette année, a fait savoir, mardi 9 juillet, le ministère de l'Enseignement supérieur. Le gouvernement a décidé de supprimer ce système d'aide à partir de la rentrée 2013, précisant que les actuels bénéficiaires continueront à la percevoir pendant la durée prévue.

La circulaire de rentrée universitaire 2013-2014, qui sera publiée d'ici à la fin du mois de juillet, prévoit "l'extinction progressive du dispositif des aides au mérite", selon le ministère. D'un montant de 1 800 euros annuels, elle est attribuée pour trois ans en sortant du bac et pour deux ans pour les meilleurs élèves de licence.

Augmentation des bourses sur critères sociaux

Le gouvernement va "redéployer" les moyens "au bénéfice des bourses sur critères sociaux, dont le montant global va être augmenté", a indiqué l'entourage de la ministre Geneviève Fioraso. Le ministère rappelle que ces bourses ont fait l'objet d'un "effort exceptionnel au budget 2013, avec une progression des crédits de plus de 7%. Cette seule augmentation, qui représente près de 150 millions d'euros, équivaut à quatre fois le montant total des aides au mérite".

A l'UMP, plusieurs voix se sont élevées contre la décision gouvernementale. La secrétaire générale adjointe du parti, Camille Bredin, estime que François Hollande "dévalorise" la jeunesse et "préfère la maintenir dans l'assistanat", tandis que le député Daniel Fasquelle a critiqué une "décision symbolique d'un pouvoir qui ne croit que dans le nivellement par le bas".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Accueil

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.