Bac 2013 : les chiffres

a revoir

Présenté parElise Lucet

Diffusé le 12/06/2013Durée : 00h49

On commence par ce projet de réforme du congé parental.

Parmi les près de 700.000 candidats, il y aura des élèves très valeureux, ceux qu'on appelle des decrocheurs, qui sont sortis du système scolaire.

La première épreuve du bac général, c'est lundi avec la philo. L'angoisse monte pour les candidats et on en sait beaucoup plus sur l'organisation de l'examen.

Anne Poncinet : Le premier chiffre c'est le nombre de candidats inscrits 664.709 candidats, c'est en légère baisse par rapport à 2012. De 5,45 %. Ce qui est important cette année c'est la répartition entre les différents bac, le général, le technologique et le bac pro. Le premier, c'est le général avec la moitié des inscrits. Le deuxième et pour la première fois c'est le bac pro. La vraiment, il devient le deuxième bac avec 28% des inscrits. Devant le bac techno qui compte 21% des candidats.

Sophie Le Saint : Anne, cette épreuve très symbolique en France, c'est vraiment une énorme machine.

Anne Poncinet: C'est une grosse logistique , une grosse mobilisation aussi. 3.990 sujets à fabriquer sur lesquels les élèves planchent pour produire 4 millions de copies corrigées par 200.000 profs. Et il y en a dans tous les établissements français du monde. Ce qui faisait dire au ministère ce matin qu'en ce moment, le soleil ne se couche jamais sur le bac. En même temps, le monde entier s'invite dans l'examen puisqu il y a 22 langues vivantes possibles dans les épreuves obligatoires. Dernier chiffres, les candidats cette année ont entre 13 et 91 ans.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==