Automobile : la voiture, un statut devenu utilitaire

a revoir

Présenté parDavid Pujadas

Diffusé le 02/01/2014Durée : 00h40

Voir la vidéo
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

La voiture, les Français l'utilisent toujours autant. Il y en a de plus en plus et sur les routes? Mais les automobilistes s'y attachent de moins en moins. Résultat: les voitures les plus basiques se vendent de mieux en mieux. Le secret, une voiture sans fioritures et des tarifs qui concurrencent la location.

La voiture n'est plus un objet de loisir mais un simple outil pour beaucoup d'automobilistes.

Tant que ma voiture fonctionne, je la prépare et c'est très bien.

C'est pour se déplacer d'un point à l'autre.

Un désamour qui ne pousse pas les consommateurs à investir dans des voitures neuves.

Ceci vous permet d'avoir un équipement de base avec un ordinateur de bord et un écran tactile.

La liste des équipements est encore longue et tout cela augmente le prix de la voiture. A défaut, beaucoup se replient sur des solutions alternatives: covoiturage, prêt, location.

La voiture d'hier était un statut social, la voiture d'aujourd'hui est surtout un instrument de mobilité.

Première solution quand on ne veut pas s'attacher à une voiture: louer son véhicule. Thierry a prévu de partir en week-end, il a choisi d'emprunter une voiture chez un particulier. 90 euros pour 3 jours, c'est aussi cher qu'une location professionnelle mais c'est une autre manière de consommer.

Une voiture, au lieu de rester dans un garage, elle peut suffire à 10 personnes si elle est collectivisée.

D'autres choisissent de louer pour un trajet ou pour quelques heures. C'est l'auto-partage. La voiture n'a rien d'exceptionnel mais le système est pratique.

Il suffit de passer la carte et cela déverrouille le véhicule.

Deux à trois fois par mois, il utilise le véhicule pour faire ses courses et sortir de la ville.

L'intérêt, quand on n'utilise pas la voiture, c'est qu'on n'a rien à payer, mis à part l'abonnement mensuel de 10 euros.

Néanmoins, les Français ne sont pas tous prêts a abandonner leur voiture.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==