Australie : les 40 ans de l'opéra de Sidney

a revoir

Présenté parDavid Pujadas

Diffusé le 12/12/2013Durée : 00h40

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Il est fascinant et novateur: Voyage à l'opéra de Sydney qui fête ses 40 ans. Derrière la prouesse architecturale, il y a un destin brisé.

Et puis, en couple à la maison et au bureau. Tue-l'amour ou gage de complicité ? Notre dossier portera sur le travail en famille.

C'est l'histoire du jour et pas seulement en Afrique du Sud. Il était devenu l'homme le plus recherché du pays. Il a suscité le rire et l'indignation. Le soi-disant interprète des discours officiels lors de la cérémonie de Johannesburg s'est donc expliqué aujourd'hui.

L'Afrique du Sud n'en revient pas. Cet homme est resté pendant plus de 5 heures, à côté des différentes personnalités pour traduire leurs interventions en langue des signes. On sait depuis hier qu'il s'agit d'un imposteur. L'homme est resté plusieurs minutes à côté de Barack Obama. Classé au patrimoine mondial de l'Unesco, l'opéra fête ses 40 ans.

Certains y voient un voilier. D'autres un coquillage ou un nuage. L'Opéra de Sydney est l'un des monuments les plus visités au monde. Plus de 7 millions, l'an dernier. Les tours se font en toutes les langues. Les tours guidés se font.

N'hésitez pas à vous installer. Voilà la plus grande des salles, qui peut accueillir 2.700 spectateurs.

25 m de hauteur sous plafond, l'équivalent d'un immeuble de 8 étages. Ce chef d'oeuvre, qui fête ses 40 ans, fut longtemps un cauchemar acoustique et architectural.

Les travaux devaient durer 3 ans et coûter 7 millions de dollars. Mais rien ne s'est passé comme prévu. Les travaux ont duré 15 ans. Et leur coût : plus de 100 millions de dollars. L'architecte danois Jorn Utzon, sans grande expérience, remporte en 1957 avec cette esquisse un concours international lancé par l'Australie, pour combler ce vide, la baie de Sydney. Il avait fait son dessin sans être venu sur place. Il n'avait pas idée des défis que représentait un tel édifice. Il faudra inventer de nouvelles pièces comme ces céramiques. Il utilisera de nouveaux matériaux comme le silicone. Pour l'époque, les travaux sont pharaoniques. Le chantier accumule les retards et le budget explose. Dix ans après le concours, lâché par les autorités locales, l'architecte est poussé en plein chantier à la démission. Il quitte secrètement le pays. Sa fuite fait la une des journaux. Pendant 5 ans de plus, d'autres architectes finiront les travaux. Entouré de milliers de bateaux, l'Opéra est inauguré en 1973 par Elizabeth Il, reine d'Angleterre et d'Australie.

J'ai grand plaisir de déclarer l'opéra de Sydney ouvert.

Depuis, il a accueilli les plus grands artistes du monde. Comme Luciano Pavarotti. L'Opéra accueille 2000 spectacles par an. Musique classique et pop, à l'intérieur comme à l'extérieur. A chaque Nouvel An, le site est envahi par un million de personnes, pour l'un des plus célèbres feux d'artifice au monde. Quant à Jorn Utzon, il s'est longtemps retiré au Danemark. Après sa démission forcée, il n'a jamais voulu remettre un pied en Australie. Il est mort en 2008. Il n'a donc jamais vu de ses yeux le chef d'oeuvre qu'il a créé. L'Opéra est classé au patrimoine mondial de l'humanité.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==