Australie : avec Elisa Detrez, gagnante du "meilleur job du monde"

a revoir

Présenté parLaurent Delahousse

Diffusé le 15/11/2013Durée : 00h40

Le Grand Format de ce vendredi nous amène en Australie. Elisa Detrez, Française, âgée de 28 ans, a remporté ce concours du "Meilleur Job du monde". Son histoire avait fait le tour des médias il y a quelques mois. Nous sommes partis à sa rencontre vérifier les faits.

Voici à quoi ressemble le meilleur job du monde.

Je vais survoler la Grande barrière de corail avec ça. Un petit hydravion, c'est un peu inattendu.

C'est parti pour un vol privé au-dessus des splendeurs de la Grande barrière de corail. Trésor naturel classé au Patrimoine mondial de l'humanité. Ça fait longtemps qu'Elisa Detrez, la gagnante française du concours australien "Best Job in the World" attendait ça. Cette Jurassienne diplômé de Sciences Po Lyon a été sélectionnée parmi 600.000 candidats issus de près de 200 pays différents. Trois mois qu'elle sillonne l'Australie.

J'ai toujours eu envie de venir ici et je réalise ce rêve. J'ai envie de pleurer tellement c'est beau.

On va commencer par les koalas ici.

Le travail d'Elisa, ranger dans l'Etat du Queensland. Elle est chargé de la protection de la vie sauvage.

CeIIe-là s'appelle Gretchel. On a deux autres là et elles ont toutes les deux des bébés. On a trois bébés koalas pour l'instant. On a ces branches pour éviter le stress pendant la pesée. Dans ce centre animalier, les rangers protègent les koalas, espèce en voie d'extinction.

6,57 kg.

Cette fois-là, Elisa doit aussi nourrir au biberon cette femelle wallaby retrouvée orpheline.

Vous avez le sentiment d'avoir un vrai travail quand vous faites ça.

Il faut bien que quelqu'un le fasse sinon, elle serait morte. C'est super de faire ça, c'est très différent de ma vie en France.

Vous êtes payée combien pour faire ça.

3.500 euros par mois, mais je ne l'ai pas fait pour l'argent.

Ses frais de déplacement, ses repas et ses logements sont pris en charge par l'Etat australien. Son travail est de découvrir tous les parcs nationaux de la région.

Je change de lieu régulièrement, je peux dormir sur un bateau une nuit, puis camper dans un désert et le lendemain être dans un resort sur une île paradisiaque. Il n'y a pas de routine et c'est calme. lui ont réservé un gentil bizutage, la corvée de toilettes. Et le nettoyage de la zone de camping. Avant de lui offrir les splendides paysages de White Heaven Beach.

Tu vas jeter la casquette.

OK, un. Deux. Trois.

Pour les besoins de son travail, Elisa doit accepter de se mettre en scène sous l'oeil de Maxime, son compagnon, un photographe de mode professionnel qu'elle a pu emporter dans ses bagages. Avec l'objectif clair de vanter la beauté de l'Australie.

C'est aussi ça votre travail.

Oui, ça fait partie de mon quotidien, ça alimente mon blog. J'essaie de faire rêver les gens, ça fait partie du métier.

Vous êtes un peu l'ambassadrice de l'Australie.

Oui, je dois promouvoir la beauté du Queensland dans le monde.

Avec cette opération de communication, les autorités australiennes poursuivent un objectif précis: attirer toujours plus de jeunes du monde entier afin qu'ils puissent occuper l'un des 36.000 postes vacants du secteur touristique en Australie, notamment les hôtels, bars et restaurants situés loin des grandes villes australiennes.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==