Assurance chômage : les propositions choc du Medef

a revoir

Présenté parDavid Pujadas

Diffusé le 13/02/2014Durée : 00h38

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Voilà, Martin Fourcade qui reste maître aussi de ses émotions. Entretien enregistré peu avant ce journal. La négociation sur l'assurance chômage est en train de tourner à la bataille frontale. Le Medef a rendu publiques ses propositions. Modulation des indemnités, cotisation des fonctionnaires et suppression ou transfert du régime des intermittents du spectacle. Pour beaucoup de syndicats, c'est un chiffon rouge.

La CGT appelle les salariés, les demandeurs d'emploi, les précaires à se préparer au rapport de force.

Les propositions du Medef pour réformer l'Assurance chômage sont jugées explosives. Première préconisation: mettre fin au régime spécial des intermittents. Le but, les réintégrer au régime général.

Comment peut-on légitimer qu'à l'intérieur d'un régime, qui est équilibré pour 85% des chômeurs, on continue d'admettre qu'une catégorie de salariés aient des droits différents des autres.

Un dossier sensible qui concerne 90 000 intermittents. Réaction immédiate. Une cinquantaine d'entre eux occupe le ministère de la Culture.

Il est hors de question que l'on touche à la question des intermittents.

Le Medef voudrait instaurer des droits variables en fonction de la conjoncture économique. En clair, si le taux de chômage dépasse les 12%, un chômeur toucherait 1,2 jour d'indemnisation pour 1 jour cotisé. A l'inverse, si le chômage baisse sous les 9%, l'indemnisation serait moins élevée. Syndicats et patronats doivent se retrouver dans deux semaines pour poursuivre les négocations.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==