Cet article date de plus de neuf ans.

Vidéo Deux échidnés sont nés dans un zoo australien

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Francetv info
Article rédigé par
France Télévisions

Nyingarn et Babbin ont 4 mois. Ils sont les premiers représentants de cette espèce,  cousine des ornithorynques, issus de la reproduction d'un mâle et d'une femelle, eux-mêmes nés en captivité.

ANIMAUX – Ils s'appellent Nyingarn et Babbin. Ces deux échidnés ont vu le jour au zoo de Perth, à l'ouest de l'Australie, il y a quatre mois, et ont été présentés au public, jeudi 13 décembre. 

En tout, 24 échidnés sont nés en captivité en Australie, mais ceux-ci sont les premiers représentants de cette espèce issus de la reproduction d'un mâle et d'une femelle, eux-mêmes nés en captivité. Ils sont aussi les premiers rejetons connus d'une femelle âgée de 4 ans. Les soigneurs se félicitent de cette avancée. La naissance ayant été filmée par des caméras de vidéosurveillance, ils espèrent que son étude aidera à percer le mystère de la reproduction de cette espèce, et donc à mieux protéger les échidnés à nez court et à long nez, menacés d'extinction.

Cousins des ornithorynques

Comme les ornithorynques, les échidnés sont des monotrèmes, ils sont à la fois ovipares et mammifères : ils pondent des œufs mais allaitent leurs petits. Ils pèsent entre 3 et 10 kilos et ont un corps robuste couvert d'un mélange de fourrure et de piquants, des membres fouisseurs, possèdent une petite bouche, avec une fine mâchoire, n'ont pas de dents mais une longue langue collante avec laquelle ils attrapent des termites.

Les échidnés ne sont présents à l'état sauvage qu'en Australie. Pendant la saison de reproduction, la femelle pond un œuf qu'elle transfère directement du cloaque dans une poche ventrale temporaire pour une incubation d'une dizaine de jours. Nu à la naissance, le jeune reste à l'intérieur de la poche pendant 6 à 8 semaines, léchant le lait qui s'écoule des glandes mammaires.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.