Perruches : elles pullulent en ville

Les perruches à collier sont de plus en plus nombreuses à Paris. Originaires d'Asie, ces oiseaux font un vacarme épouvantable et dévorent tout ce qui passe sous leur bec.

France 2

Un plumage vert pomme, un bec rose et un cri strident, les perruches à collier sont un spectacle plutôt exotique au milieu de la faune française habituelle. Depuis quelques dizaines d'années, ces oiseaux colonisent nos parcs et jardins. Il y en aurait 85 000 en Europe. Le parc de Sceaux (Hauts-de-Seine) est le plus grand site de reproduction de perruches à collier du pays.

À chaque pays sa réglementation

La première génération de cette espèce est arrivée en France au milieu des années 1970. À l'aéroport d'Orly (Val-de-Marne), plusieurs spécimens se seraient échappés accidentellement d'un conteneur en provenance d'Inde. Les perruches à collier commencent à faire des dégâts. Aujourd'hui, la règlementation évolue selon les pays. En Angleterre, une licence permet aux chasseurs de les tuer dans les jardins qu'elles saccagent. L'Espagne a interdit la vente et la détention de ces perruches. En France, pour le moment, aucune étude n'a prouvé que sa prolifération se faisait au détriment d'autres espèces.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des perruches à collier dans un jardin de Villeneuve d\'Ascq (Nord), le 31 octobre 2008. 
Des perruches à collier dans un jardin de Villeneuve d'Ascq (Nord), le 31 octobre 2008.  (PHILIPPE HUGUEN / AFP)