VIDEO. Des fesses bleues, un nez rouge… Voici trois singes aux couleurs étonnantes

Ces trois singes ont un point commun : des couleurs surprenantes.

BRUT

Le mandrill

Dans les forêts tropicales de l'Afrique de l'ouest vit le singe le plus coloré de la planète : crinière jaune, nez rouge bordé de bleu, fourrure verte-olive, postérieur bleu-violet... Ces singes vivent en grands groupes avec une hiérarchie très stricte. Plus petits, les jeunes mâles et les femelles sont moins colorés. À l'inverse, les mâles dominants possèdent les couleurs les plus vives.

Le ouakari chauve

Ce singe qui vit dans les forêts inondées de l'ouest de l'Amazonie n'a pas pris de coup de soleil. Son visage rouge vif serait même indicateur d'une excellente santé. À l'origine de cette couleur : une concentration de vaisseaux sanguins par millimètre carré quatre fois plus importante que chez les autres primates et une peau 60 à 70 % plus fine. Les vaisseaux gorgés de sang colorent ainsi leur visage. Liée au flux sanguin, la couleur du singe varierait selon son état de santé.

Le rhinopithèque de Roxellane

Dans les montagnes couvertes de verdure du centre de la Chine vit un primate étonnant. Son nez plat et ses couleurs prononcées le distinguent d'autres singes de la région. Les plus colorés sont les mâles adultes : plus ils sont âgés, plus ils sont orangés. Ces singes passent jusqu'à 97 % de leur temps perchés dans les arbres où ils y trouvent l'essentiel de leur nourriture et où ils peuvent se protéger des prédateurs. Pour communiquer, ils sont capables de produire des cris sans bouger le visage.

VIDEO. Des fesses bleues, un nez rouge… Voici trois singes aux couleurs étonnantes
VIDEO. Des fesses bleues, un nez rouge… Voici trois singes aux couleurs étonnantes (BRUT)