Meurthe-et-Moselle : plus de 37 000 signatures contre l'abattage du seul loup du département

Les signataires de la pétition demandent au préfet de revenir sur sa décision d'autoriser un "tir de prélèvement". Le loup serait responsable d'une cinquantaine d'attaques de troupeaux, selon les autorités.

Un loup, en Allemagne du nord, le 27 juin 2019.
Un loup, en Allemagne du nord, le 27 juin 2019. (PATRIK STOLLARZ / AFP)

Plus de 37 000 personnes ont déjà signé la pétition contre l'abattage du seul loup de Meurthe-et-Moselle, rapporte mardi 9 juillet France Bleu Sud Lorraine. Les signataires demandent au préfet de revenir sur sa décision d'autoriser un tir de prélèvement permettant de tuer le loup, dans le sud de la région. L'animal serait responsable selon les autorités de cinquante attaques de troupeaux depuis le début de l'année, et cela malgré des mesures de protection.

"Nous demandons de mettre fin à la politique des tirs et de faire appliquer une véritable protection du loup", indique le texte des opposants qui estiment qu'"aimer le loup n’est pas délaisser le berger". La préfecture attend quant à elle un arrêté ministériel pour autoriser un tir de prélèvement sur cet animal jugé trop agressif. "C'est un animal qui a un comportement erratique et anormal donc nous sommes contraints de le tuer", avait estimé le préfet Eric Freysselinard.