Loire-Atlantique : appelés pour une dispute, les gendarmes découvrent un boa constrictor dans un sac de courses

Le boa constrictor tentait de sortir d'un sac de courses. Mesurant plus d'un mètre 30 de long, il était sous-alimenté et en mauvaise forme.

Un boa constrictor (illustration).
Un boa constrictor (illustration). (VANDERLEI ALMEIDA / HO)

Les gendarmes de Saint-Brévin-les-Pins (Loire-Atlantique), appelés mardi 16 avril au soir pour une dispute entre ex-conjoints à Paimboeuf, ont eu la surprise de découvrir un boa constrictor d'un mètre 30 de long lors de leur intervention, selon les informations de France Bleu Loire-Océan.

À l'origine, les forces de l'ordre ont été appelées par une femme signalant que son ex-conjoint se trouvait devant chez elle, fortement alcoolisé. À leur arrivée, les gendarmes repèrent l'homme, à côté duquel sont posés plusieurs sacs de courses. C'est à ce moment qu'ils aperçoivent le boa en train d'essayer de sortir de l'un des sacs.

L'animal dans un mauvais état

Interpellé, l'homme a été emmené à la brigade de gendarmerie. En raison de son état d'ivresse, le suspect n'a pas encore pu s'expliquer sur la provenance de l'animal.

Un vétérinaire, qui a examiné le serpent, a constaté qu'il était sous-alimenté et en mauvaise forme. Le boa constrictor a été déposé mercredi 17 avril au Muséum d'Histoire Naturelle de Nantes.

L'homme avait 1,5 g d'alcool dans le sang au moment des faits. Il était déjà connu des gendarmes pour de nombreux faits de violences, cambriolages, conduites sous stupéfiants et alcool, conduites malgré une suspension du permis de conduire et défaut d’assurance.