Cet article date de plus de huit ans.

Des Suisses indignés par des "pénis de bœuf" pour chiens

Migros, numéro un de la distribution helvète, a été contraint de retirer de la commercialisation cette friandise qui porte la mention : "une récompense à mastiquer avec plaisir et pendant un long moment".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.

En Suisse, Max est un produit très prisé par les chiens. A l'origine, cette friandise était commercialisée sous l'appellation "nerfs". Mais dans un souci de justesse et d'exactitude, le numéro un de la distribution helvète, Migros, l'a changée pour stipuler "pénis de bœuf". Ce qui correspond à son contenu, "100% naturel" avec en outre la mention "une récompense à mastiquer avec plaisir et pendant un long moment". Sauf que cela a indigné de nombreux clients, reconnaît le distributeur, mardi 20 août.

La porte-parole de la Migros a expliqué que la clientèle avait eu quelques "réactions" par rapport à ce changement d'appellation, mais qu'il n'y avait eu "aucune plainte, et encore moins de retour de produits". "De toute façon, la nature du produit n'a pas changé, la modification concernait uniquement l'emballage, finalement", a-t-elle souligné. Elle a également ajouté que le groupe allait "revenir à l'ancienne appellation", dès l'écoulement des stocks, soit d'ici à décembre prochain.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Animaux

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.