Huit Français sur dix souhaitent l'interdiction de la chasse le dimanche

Une majorité des Français dit ne pas se sentir en sécurité en période de chasse, selon un sondage Ifop réalisé pour l'Association pour la protection des Animaux sauvages.

Un homme à la chasse avec un enfant, le 11 septembre 2016, à Itxassou (Pyrénées-Atlantiques).
Un homme à la chasse avec un enfant, le 11 septembre 2016, à Itxassou (Pyrénées-Atlantiques). (GAIZKA IROZ / AFP)

De plus en plus de Français souhaitent que les fusils des chasseurs restent dans le placard le dimanche. Selon un sondage Ifop réalisé pour l'Association pour la protection des animaux sauvages, 78% des Français se disent "tout à fait" ou "plutôt" favorables à "ce que le dimanche devienne un jour non chassé". En 2009, en réponse à une question similaire, 54% des Français se disaient favorables à une interdiction.

Ils sont 61% des Français à ne pas se sentir en sécurité en période de chasse (40% "plutôt pas" en sécurité, et 20% "pas du tout" en sécurité). En 2009, ils étaient 54% à exprimer ce sentiment d'insécurité. La demande dépasse donc la sphère des écologistes amoureux des animaux. Elle regroupe des randonneurs, des habitués de promenades en forêt, des cueilleurs de champignons ou encore des adeptes du VTT. 

La chasse toujours régie par une loi de 1844

A noter que 91% des Français se déclarent aussi favorables "à une réforme de l’organisation et de la réglementation de la chasse pour l’adapter à la société actuelle". La réglementation actuelle date d’une loi de 1844, d’une ordonnance de 1941 et de la loi Verdeille de 1964, comme le note l'Ifop dans l'explication de l'étude.

* Le sondage a été réalisé en ligne du 12 au 14 septembre 2016 avec la méthode des quotas sur un échantillon de 1 011 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.