Féria d'Arles : un matador revient combattre un second taureau après avoir été encorné

Encouragé par une partie du public, le président de la corrida a décidé de gracier le second taureau combattu par le jeune Andy Younes.

Le matador Andy Younes encorné par un taureau, dimanche 1er avril 2018 à Arles (Bouches-du-Rhône).
Le matador Andy Younes encorné par un taureau, dimanche 1er avril 2018 à Arles (Bouches-du-Rhône). (BORIS HORVAT / AFP)

Scénario inattendu, dimanche 1er avril à Arles (Bouches-du-Rhône). Le jeune matador français Andy Younes, qui combattait pour la première fois dans sa ville natale, a été encorné par un taureau de 520 kilos, rapporte Le Parisien. Projeté dans les airs, le torero de 20 ans est resté à terre pendant quelques minutes avant d'être soigné dans les coulisses.

Le site ObjectifGard, qui chronique la féria d'Arles, estime que cet événement aura "sans aucun doute remis la rage au cœur" du matador, qui est revenu dans l'arène en boîtant pour affronter Lastimoso, un autre taureau pesant cette fois 550 kilos.

L'habit taché de sang, il combat longuement l'animal, qui finit par être grâcié par la présidence de la corrida. Une décision rare, qui a divisé le public. Andy Younes, lui, a été porté en triomphe par la foule hors de l'arène. Sur son compte Instagram, le jeune homme a fait part de son émotion et a remercié le taureau, qui "pourra désormais se reposer dans les pâtures de son élevage dans le sud de l’Espagne", rapporte Le Parisien.

C’est inexplicable avec des mots ce que j’ai vécu hier. Juste merci Lastimoso, merci Arles, merci ma ville! Es inexplicable con palabras lo que he vivido ayer. Solamente gracias Lastimoso, gracias Arles, gracias mi ciudad!

Une publication partagée par Andy Younes (@andyyounes) le