Voici cinq espèces animales disparues depuis 2000

Braconnage, réchauffement climatique, pollution… Ces espèces n’y ont pas survécu.   

Voir la vidéo

Le rhinocéros noir d'Afrique de l’Ouest

Cette espèce a été déclarée disparue en 2011 par l’IUCN (International Union for Conservation of Nature). Malgré des tentatives de protection, l'espèce principalement présente au Cameroun n'a pas résisté au braconnage. 

Le crapaud doré

Endémique du Costa Rica, toute sa population était répartie sur un territoire de quatre kilomètres carrés. Il a été victime du réchauffement climatique et a été déclaré disparu en 2001.

La pipistrelle de l'île Christmas

L’IUCN l’a déclarée disparue en 2017. Une des causes de sa disparition est l'introduction d'espèces invasives, comme la fourmi folle jaune, arrivée accidentellement vers 1930, selon l’OCDE.

Le dauphin de Chine

Déclaré disparu en 2007 par l’Académie chinoise des sciences, il peuplait le fleuve Yangzi et a été décimé par la pollution et l'accroissement du transport fluvial. Des rumeurs circulent pourtant sur sa réapparition en 2016. Mais une résurrection est malgré tout considérée comme "peu probable" par les scientifiques. 

Le bouquetin des Pyrénées

Cet animal a été déclaré disparu en 2000 par l’IUCN. Une équipe de scientifiques a tenté de ressusciter l'espèce en la clonant mais le clone est décédé quelques minutes après sa naissance. Selon un rapport publié dans la revue américaine Conservation Biology, les espèces animales et végétales s'éteindraient 1000 fois plus vite depuis que l'Homme peuple la Terre.

5 espèces disparues depuis 2000
5 espèces disparues depuis 2000 (BRUT)