VIDEO. Près de 100 éléphants tués par des balles de gros calibre au Botswana

Au moins 90 éléphants ont été retrouvés morts, leurs défenses d'ivoire méthodiquement arrachées, ces dernières semaines au Botswana. Ils sont victimes d'une des vagues de braconnage les plus meurtrières recensées récemment sur le continent africain.

Voir la vidéo
BRUT

Un massacre sans précédent

C'est un recensement aérien réalisé par l’ONG Éléphants sans frontières, qui a permis de faire ce constat effrayant : 90 carcasses d’éléphants. C'est la découverte macabre faite au Botswana à l'occasion d'une opération de recensement au cours de l'été 2018. La plupart des pachydermes ont été tués par des balles de gros calibre.

Il s’agit du pire épisode de braconnage en Afrique dont j’ai jamais été informé.

Mike Chase

Éléphants sans frontières

Coincé entre la Zambie et l'Afrique du Sud, le Botswana abrite la plus grande population africaine d'éléphants en liberté, évaluée à encore 135 000 animaux en 2015. La richesse de sa faune en a fait un sanctuaire très prisé des amateurs de safaris haut de gamme et un des pôles de développement de son économie, qu'il protège grâce à un arsenal antibraconnage jusque-là considéré comme exemplaire. Son ancien président Ian Khama était en effet un fervent défenseur de la biodiversité.

Mais son successeur Mokgweetsi Masisi n'a malheureusement pas poursuivi cette politique. Parmi ses premières mesures figure la décision de désarmer les rangers, jusque-là autorisés à tirer sur les braconniers.

Face à ce massacre, les ONG craignent que le Botswana ne subisse le même destin que ses voisins zambiens et angolais où les éléphants ont presque disparu.

En Afrique, 300 000 éléphants ont été tués lors des 10 dernières années.

VIDEO. Près de 100 éléphants tués par des balles de gros calibre au Botswana 
VIDEO. Près de 100 éléphants tués par des balles de gros calibre au Botswana  (BRUT)