VIDEO. Le fennec, le plus petit de tous les canidés et victime de son apparence

Il vit dans le désert, il a d'immenses oreilles et un pelage dense qui le protège du sable brûlant. C'est le fennec.

BRUT

Mesurant entre 18 et 22 centimètres de haut et 30 et 40 centimètres de long, il est plus petit que la plupart des chats domestiques. Vivant dans une large zone de déserts africains, ce renard est parfaitement adapté à son environnement aride. Son pelage dense et couleur crème l'isole de la chaleur, s'étendant jusqu'à ses pattes pour le protéger du sable brûlant.

Des oreilles régulatrices de température

Cette adaptation est aussi à l'origine de sa caractéristique la plus connue : ses immenses oreilles. Longues d'environ 15 centimètres, elles lui servent à dissiper la chaleur afin de réguler sa température corporelle. Cette chaleur est évacuée par le biais du sang, qui circule à travers un système vasculaire dense. Mais ces impressionnantes oreilles servent aussi pour la chasse : très sensibles, elles lui permettent d'entendre les mouvements de ses proies y compris quand celles-ci sont enterrées dans le sable.

Un animal social

Oiseaux, reptiles, insectes... Le fennec s'attaque à un large type de proies dès lors que celles-ci sont suffisamment petites pour qu'il les tue. Faute de points d'eau, le fennec s'hydrate en mangeant des feuilles et des racines. Autre conséquence de son environnement désertique : il chasse la nuit, se réfugiant la journée dans un réseau de terriers qui l'isole de la chaleur. Le fennec est un animal social, vivant dans un groupe allant jusqu'à 10 individus et à la tête duquel se trouve un couple reproducteur et monogame.

Bien qu'il ne soit pas classé comme menacé, le fennec est néanmoins victime de son apparence : c'est un animal populaire au sein du marché noir, étant parfois vendu comme animal domestique.

VIDEO. Le fennec, le plus petit de tous les canidés et victime de son apparence
VIDEO. Le fennec, le plus petit de tous les canidés et victime de son apparence (BRUT)