VIDEO. 2017… l'année la plus meurtrière pour les défenseurs de l’environnement

2017 a été l'année la plus meurtrière pour les défenseurs de l'environnement, selon l'ONG Global Witness.

BRUT
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Isidro Baldenegro Lopez, Mia Mascarinas-Green, Santiago Maldonado, Wayne Lotter, Ruben Arzaga… Tous défendaient l’environnement. Et ils ont été assassinés pour cette raison.

Isidro Baldenegro Lopez a été assassiné le 15 janvier 2017, comme son père avant lui. Il défendait l’écosystème de la Sierra Madre, au Mexique, contre la déforestation.

Mia Mascarinas-Green était une avocate qui plaidait pour des causes environnementales aux Philippines. Elle a été abattue en pleine rue le 15 février 2017, devant ses 3 enfants.

Santiago Maldonado défendait les terres des autochtones face à l’exploitation industrielle en Argentine. Son corps noyé a été retrouvé 77 jours après sa disparition le 1er août 2017.

Wayne Lotter luttait contre le braconnage des éléphants tanzaniens à travers sa fondation. Il a été abattu en pleine rue le 16 août 2017.

Ruben Arzaga défendait les forêts de l’île philippine de Palawan face à l’abattage illégal. Il a été abattu le 14 septembre 2017 lors d'une intervention contre des bûcherons illégaux.

Au total, 207 défenseurs de l’environnement ont été tués en 2017.

VIDEO. 2017…  l\'année la plus meurtrière pour les défenseurs de l’environnement
VIDEO. 2017…  l'année la plus meurtrière pour les défenseurs de l’environnement (BRUT)