Trafic : des guépards devenus animaux de compagnie dans les pays du Golfe

Dans les pays du Golfe, loin de la savane africaine, le guépard est devenu un signe extérieur de richesse, un félin de compagnie.

france 2

C'est un prédateur majestueux, devenu en quelques années le félin le plus vulnérable d'Afrique. Le guépard, la créature la plus rapide au monde, est devenu un simple animal de compagnie dans les pays du Golfe. Enfermé dans les salons dorés pour divertir les enfants ou exhibés tel un accessoire de luxe pour épater les internautes. Mais les guépards ne sont les seuls a être menacés par cet inquiétant phénomène comme le prouvent les images d'un lion enfermé dans le coffre d'une voiture à Dubaï (Émirats arabes unis). L'enquête de France 2 pour remonter le trafic débute sur un site saoudien de petites annonces. En quelques clics, plusieurs guépards sont proposés. Pour convaincre de futurs acheteurs, les vendeurs partagent des vidéos ventant la docilité de l'animal.

Des félins venus du Somaliland

Ces félins vendus 8 000 € viennent du Somaliland, plaque tournante du trafic. Chaque année, environ 300 spécimens sont arrachés à leur mère et acheminés jusqu'en Arabie saoudite, plateforme de distribution vers les riches monarchies des pays du Golfe. Seuls les Émirats arabes unis ont récemment durci leur législation pour endiguer ce trafic. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Un guépard mâle photographié au Ann van Dyk Cheetah Centre à  Hartbeespoort en Afrique du Sud, le 30 décembre 2016. 
Un guépard mâle photographié au Ann van Dyk Cheetah Centre à  Hartbeespoort en Afrique du Sud, le 30 décembre 2016.  (JOHN WESSELS / AFP)