Polémique : la pêche électrique continue

Aux Pays-Bas, certains pêcheurs usent encore de la technique très critiquée de la pêche électrique.

France 3

Pour embarquer à bord de ce chalutier hollandais, il a fallu convaincre le capitaine de montrer sa méthode décriée : une pêche par impulsion électrique. Cette méthode efficace permet de débusquer les poissons dans les profondeurs de l'océan. Tout est automatisé, la précision est chirurgicale. Les marins considèrent que la méthode est inoffensive, sans impact sur la biodiversité.

Des négociations qui durent

Pour certains scientifiques, la démonstration des pêcheurs occulte les dégâts causés par les impulsions électriques sur les fonds marins. L'électricité pénètre dans le sédiment et chamboule potentiellement tout un écosystème. Il y a un an, les députés européens ont voté l'interdiction totale de la pêche électrique, mais les négociations s'éternisent entre parlements, commission européenne et états membres. Ce qui profite aux pêcheurs néerlandais. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Un pêcheur qui ne pratique pas la pêche électrique démêle ses filets sur un chalutier au large de Dunkerque (Hauts-de-France).
Un pêcheur qui ne pratique pas la pêche électrique démêle ses filets sur un chalutier au large de Dunkerque (Hauts-de-France). (PHILIPPE HUGUEN / AFP)