Consommation : comment choisir son produit anti-moustiques ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 6 min.
Consommation : comment choisir son produit anti-moustiques ?
france 2
Article rédigé par
M. Justet, M. Lassaga, G. Pinol, D. Breysse, S. Malin, Julien Duponchel - France 2
France Télévisions

Alors que les moustiques sont de retour pendant la période estivale, que contiennent les produits anti-moustiques et comment les choisir ?

Pour se séparer des moustiques pendant la période estivale, de nombreux produits répulsifs sont disponibles sur le marché. Comment s'y retrouver ? Pour connaître l'efficacité des produits, les équipes du 13 Heures sont allées à Montpellier (Hérault) les faire tester dans un laboratoire public. Trois produits sont soumis aux moustiques. Un bracelet aux huiles essentielles, pas vraiment efficace, une application qui émet des ultrasons, peu convaincante également, et enfin un spray aux actifs chimiques, qui semble le plus efficace pour éviter les piqûres.

Les huiles essentielles se font une place

Chez un fabricant de spray près de Toulouse (Haute-Garonne), la production n'a pas arrêté de tourner pour préparer au mieux l'été. 600 000 sprays anti-moustiques sont fabriqués ici chaque année. Sur la chaîne de production, l'ingrédient clé est un produit de synthèse. Un spécialiste à Montpellier appelle tout de même à la prudence face à ce produit : "On retrouve parfois des solvants, des parfums, et il faut faire attention à ce qu'on applique sur la peau. Les répulsifs ne sont pas anodins." Le ministère de la Santé recommande de bien lire les étiquettes et de respecter les dosages. Face à tous ces produits chimiques, un autre plus naturel s'est fait une place depuis quelques années. Il s'agit des huiles essentielles contre les moustiques, qui font un carton.

"En 2016, les moustiques tigre étaient présents presque exclusivement dans le Sud-est et en Corse. Trois ans plus tard, ils ont colonisé le Sud-ouest et une partie de la région parisienne. Il ne faut pas non plus céder à la panique, les cas d'infections liées aux moustiques sur le territoire français sont heureusement très rares. Ne vous grattez surtout pas en cas de piqûre. Soulagez la piqûre avec du froid ou à l'inverse du chaud. Vous pouvez également vous rendre en pharmacie pour demander des baumes apaisants et du désinfectant", explique le journaliste Julien Duponchel sur le plateau du 13 Heures de France 2, jeudi 12 août.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.