VIDEO. "Les dauphins ne peuvent même pas plonger" : une association porte plainte contre le parc Marineland

L'association C'est assez ! a déposé sa plainte le 17 avril contre le parc aquatique d'Antibes.

Des conditions de vie "intolérables". C'est ce que dénonce C'est Assez ! L'association engagée dans la défense des cétacés captifs a déposé plainte, mercredi 17 avril, contre le parc Marineland situé à Antibes (Alpes-Maritimes). Alertée par des touristes, elle a envoyé des bénévoles sur place. "Ce qu'on a constaté dans les différentes vidéos, c'est la présence de sept des dauphins dans un lagon d'1,20 m de profondeur qui est plein d'algues", dénonce auprès de franceinfo Florian Sigronde, ingénieur spécialisé en protection et bien-être animal et vice-président de l'association. "Un dauphin tursiops, c'est entre 2 et 4 mètres de longueur, ça veut dire qu'ils ne peuvent même pas plonger comme ils le feraient à l'état naturel."

La plainte concerne aussi la présence, dans le parc, de deux ours polaires, Flocke et Raspoutine. Alors qu'une vidéo filmée en juin 2018 en pleine canicule avait suscité l'indignation des internautes, "leur situation est toujours aussi aberrante, puisque leurs conditions de vie restent totalement inadaptées et 'contre-nature'", explique un communiqué de l'association, mardi 23 avril. 

Des "mensonges", selon le parc

Contacté par Le Figaro, Pascal Picot, le directeur général de Marineland, a répondu à ces accusations. Sur les dauphins, "tout ce qui est dénoncé est mensonger, une fois de plus", réagit-il, comme il le répète auprès de France 3 Provence-Alpes Côte d'Azur ci-dessous. "Quant aux ours, il y a eu, en août dernier et il y a 15 jours, une inspection des services de l'Etat qui ont relevé que les conditions d'hébergement sont conformes. Une fois de plus, on nous attaque à des périodes de forte fréquentation pour dissuader le public de venir."

"C'est pas un acharnement médiatique, on sort les images au moment où on nous les envoie. On ne pense pas à l'affluence dans ce Marineland, on pense au bien-être de ces animaux", répond à son tour Florian Sigronde. Aujourd'hui, son association veut aller plus loin et souhaite faire arrêter la détention et les spectacles de cétacés en France. "Nous attendons de Monsieur De Rugy (...) qu'il prenne des mesures courageuses afin de mettre fin aux souffrances de ces animaux. Cependant, nous n'avons à l'heure actuelle aucune perspective sur les intentions du ministre de la Transition écologique et solidaire", dénonce C'est Assez ! dans son communiqué.

Un dauphin est filmé par l\'association C\'est Assez ! dans un bassin de Marineland à Antibes (Alpes-Maritimes), le 6 avril 2019.
Un dauphin est filmé par l'association C'est Assez ! dans un bassin de Marineland à Antibes (Alpes-Maritimes), le 6 avril 2019. (ASSOCIATION C'EST ASSEZ !)