A Bordeaux, un spectacle avec un lion en cage sur la patinoire fait polémique

Face au tollé suscité, les organisateurs ont décidé de ne plus faire apparaître l'animal sur la glace.

L\'entrée de la patinoire de Bordeaux, en mai 2018.
L'entrée de la patinoire de Bordeaux, en mai 2018. (GOOGLE STREET VIEW)

Enfermé dans une cage à peine plus grande que lui, un lion glisse sur la patinoire de Bordeaux (Gironde), entouré de jeunes patineurs artistiques. Le numéro, imaginé pour le spectacle du club de patinage girondin Bordeaux Sports de glace, prévu samedi 11 mai, a provoqué un tollé, après qu'une photo prise au cours d'une répétition a été postée sur Facebook, comme le rapportent Sud Ouest et Rue 89 Bordeaux.

Face aux réactions outrées suscitées par ce numéro mettant en scène un animal sauvage en captivité, Bordeaux Sports de glace a décidé samedi d'annuler le passage du lion sur la patinoire, s'excusant d'avoir choqué le public et assurant que cela ne se reproduirait plus. Des enfants des écoles bordelaises avaient en effet été invités par le club à assister à ces répétitions, vendredi.

Il n'y aura "plus d'animaux dans les galas du club"

Interrogé par Sud Ouest, le directeur sportif du club de patinage, Pierre Baudouin, a reconnu qu'il était "à la fois surpris mais pas étonné des réactions""Hier, j’ai surtout vu des enfants heureux. Maintenant, j'entends le débat", a -t-il déclaré. "Je ne regrette pas d'avoir imaginé ce tableau sachant comment et où vit ce lion. Ce qui est certain, c'est que je n'introduirai désormais plus d'animaux dans les galas du club."

Interrogé par Sud Ouest, l'adjoint au maire de Bordeaux chargé de la culture, Fabien Robert, a lui aussi critiqué le numéro. "Cette scène du lion dans la cage est choquante. Je ne suis pas certain qu'ils en aient mesuré l'impact psychologique", a dénoncé l'élu. Pour autant, comme le rappelle Rue 89 Bordeaux, la ville girondine n'interdit pas les spectacles mettant en scène des animaux sauvages en captivité.