Cet article date de plus de quatre ans.

Maltraitance animale : des caméras dans les abattoirs ?

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Maltraitance animale : la commission parlementaire propose la mise en place de caméras dans les abattoirs
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

La commission parlementaire qui a travaillé sur la maltraitance animale dans certains abattoirs a rendu son rapport ce mardi 20 septembre et propose notamment la mise en place de caméras.

Derrière la découpe de la viande peuvent se cacher des excès. L'association de protection des animaux L214 dénonce régulièrement les actes de cruauté qui se déroulent dans certains abattoirs. Pour lutter contre ces cas de maltraitance, la commission parlementaire dirigée par Olivier Falorni a formulé 65 propositions rendues publiques mardi 20 septembre. La principale d'entre elles : équiper les 250 abattoirs que compte l'Hexagone de caméras de surveillance. Ce contrôle sera "à la main des services vétérinaires" qui surveilleront l'aspect sanitaire ainsi que le respect du bien-être animal, confie Olivier Falorni.

Les éleveurs satisfaits

La proposition est plutôt bien accueillie par les éleveurs, dont beaucoup se disent prêts à accompagner ces commissions, à l'image de Luc Hincelin, président du syndicat des éleveurs d'ovins du Gard. Pour que cela devienne effectif, l'ensemble des propositions de la commission parlementaire doit passer par un texte de loi. Une procédure qui risque de prendre plusieurs mois.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Maltraitance dans les abattoirs

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.