Maltraitance animale : Gérald Darmanin annonce la création d'une division d'enquêteurs spécialisés

En France, en 2021, quelque 12 000 infractions visant des animaux domestiques, apprivoisés ou tenus en captivité, ont été enregistrées par la police et la gendarmerie, contre 9 200 en 2016, selon le service des statistiques du ministère de l'Intérieur.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des chats dans centre de la Société protectrice des animaux, à Poulainville (Somme), le 26 août 2021. (STEVEN WASSENAAR / HANS LUCAS / AFP)

Mauvais traitements, sévices graves, abandons... Les atteintes envers les animaux domestiques ont augmenté de 30% entre 2016 et 2021, selon une étude du ministère de l'Intérieur publiée vendredi 28 octobre. En France, en 2021, 12 000 infractions visant des animaux domestiques, apprivoisés ou tenus en captivité, ont été enregistrées par la police et la gendarmerie, contre 9 200 en 2016, selon le service des statistiques du ministère de l'Intérieur.

A l'occasion de la présentation de ces chiffres, le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a annoncé la création d'un nouveau service de 15 enquêteurs policiers et gendarmes, spécialisé dans la lutte contre la maltraitance animale et rattaché à l'Office central de lutte contre les atteintes à l'environnement et à la santé publique (Oclaesp).

Les abandons ont presque doublé en cinq ans

Les premiers animaux victimes de ces atteintes sont les chiens (46%) et les chats (24%). Les auteurs sont principalement des hommes (73%), majoritairement âgés de 30 à 44 ans. Les mauvais traitements (35%) et les sévices graves (34%) sont les infractions les plus fréquemment constatées devant les atteintes involontaires à la vie et à l'intégrité de l'animal (14%).

Les sévices graves ont connu une hausse particulièrement importante entre 2019 et 2020 (+36%) qui peut s'expliquer, en partie, par la vague de mutilations d'équidés observée en France il y a deux ans. Si les abandons ne concernent que 5% des atteintes, leur nombre a explosé depuis cinq ans (+95%, 630 infractions en 2021).

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Bien-être animal

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.