Le parc zoologique de la Tanière, un refuge pour les animaux maltraités

Publié
Animaux : le parc zoologique de la Tanière, un refuge pour les animaux maltraités
France 2
Article rédigé par
L.Legendre-Trousset, C-M.Denis, J.Pires, M.Murviedro, Drone art visual studios - France 2
France Télévisions

Victimes de trafic, abandonnés, retraités de cirque ou de laboratoire, les animaux sont recueillis au parc zoologique de la Tanière. Situé près de Chartres, c'est un refuge pour les espèces en danger.

À Nogent-le-Phaye (Eure-et-Loir), près de Chartres, le zoo refuge de la Tanière accueille des animaux abandonnés, maltraités ou malades. Arrivé en juin 2020, un tamarin avait été confié mourant. Abandonné par un particulier, il souffrait de plusieurs factures. Au zoo de la Tanière, les animaux rescapés ont été victimes de trafic, sont retraités de laboratoire ou de cirque. Ouvert il y a un an, le parc attire un public ému par les histoires des pensionnaires. "Il y en a beaucoup qui ont des maladies et des problèmes. On a vu une chèvre qui n'avait que trois pattes", témoigne une enfant. 

Un investissement de près de 30 millions d'euros

Patrick Violas, un chef d'entreprise ayant fait fortune dans la téléphonie, est à l'origine du projet. Il a investi près de 30 millions d'euros dans ce refuge de 20 hectares et pour payer la centaine de salariés du parc. "Les animaux, qui sont sauvés, quand ils passent dans la partie présentation au public, ce sont eux qui font le job pour continuer à nourrir et à sauver d'autres animaux", explique Patrick Violas, fondateur du zoo de la Tanière. La santé des animaux demande trois fois plus de temps que pour des animaux classiques. Ce nouveau modèle de parc zoologique attire à l'étranger.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.