Cet article date de plus de deux ans.

La Réunion : des plaintes après la lettre de Brigitte Bardot

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
La Réunion : des plaintes après la lettre de Brigitte Bardot
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

La lettre ouverte adressée par Brigitte Bardot au préfet de La Réunion a provoqué une vague d'indignation. Les explications de France 3.

Une fois de plus, Brigitte Bardot récidive. En voulant dénoncer la maltraitance des chiens, des chats ou des chèvres sur l'île de La Réunion, elle adresse une lettre au préfet. Une missive où les propos sont clairement insultants. "Les autochtones ont gardé leurs gênes de sauvages" ; "Tout ça a des réminiscences de cannibalisme des siècles passés" ; "Une population dégénérée encore imprégnée de coutumes ancestrales, de traditions barbares qui sont leurs souches", écrit-elle.

Déjà condamnée cinq fois

Sur les réseaux sociaux, les Réunionnais n'ont pas tardé à réagir, tout comme la ministre des Outre-mer, en visite à Saint-Denis (La Réunion). "C'est purement scandaleux. Dire de tels propos mérite tout simplement une plainte et je peux dire que ce sera fait", s'est indignée Annick Girardin. Âgée de 84 ans, l'ex-actrice a déjà été condamnée cinq fois pour incitation à la haine raciale.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.