Golfe de Gascogne : un navire lituanien a-t-il rejeté volontairement 100 000 poissons morts ?

Publié Mis à jour
Golfe de Gascogne : un navire lituanien a-t-il rejeté volontairement 100 000 poissons morts ?
France 2
Article rédigé par
A. Bard, T. Paga, J. Coulais, N. Lachaud, J. Delage, K. Moreau - France 2
France Télévisions

L’ONG Sea Shepherd vient de dévoiler des images d’un gigantesque banc de poissons morts au large de La Rochelle (Charente-Maritime). Un navire-usine géant serait à l'origine de ce rejet au large du golfe de Gascogne. L’Union européenne s’est saisie de l’affaire.

Des poissons morts par dizaines de milliers flottant à la surface de l’eau. Cette nappe morbide de 3 000 mètres carrés a été découverte dans le golfe de Gascogne par l’association de défense des océans Sea Shepherd. Il s’agit d’un banc de merlans bleu asphyxiés, sortis du filet géant d’un gigantesque chalutier lituanien. Le navire aurait-il rejeté volontairement du poisson jugé peu rentable ? C’est la question posée par l’association dont les membres suivent et surveillent ces chalutiers-usines.

Le capitaine du navire dément

L’ONG dénonce un gaspillage "inutile" et "choquant" des ressources marines. De son côté, le capitaine du navire dément et affirme que son filet s’est rompu accidentellement à cause d’un volume de poissons trop élevé. Ces chalutiers sont suivis 24h/24 par le centre de surveillance des pêches. Ce dernier confirme que le navire lituanien a bien déclaré un incident et ne serait donc pas en infraction. Pour autant, ce chalutier n’est pas à sa première polémique. Déjà en 2019, il avait été accusé de rejet de poissons. Il a été interdit de pêche dans les eaux australiennes.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.