Australie : la course contre-la-montre pour sauver les cétacés échoués

Lundi 21 septembre, 270 cétacés étaient coincés dans une baie de Tasmanie en Australie. Des opérations de sauvetage ont permis d'en sauver 25.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Pour les sauveteurs, c'est une course contre-la-montre pour sauver les centaines de cétacés échoués sur des bancs de sable en Tasmanie, en Australie. Pour les sauver, il faut d'abord les approcher pour délicatement tenter de les rassurer. Souvent, les cétacés se débattent mais ils n'ont aucune chance de s'extirper seuls. L'objectif est de glisser une bâche sous chaque animal afin de les déplacer, d'abord à la main. Ces baleines pilotes peuvent peser jusqu'à trois tonnes et mesurer cinq mètres de long. 

Un tiers des cétacés seraient déjà morts

"On en a déjà secouru 25. On les escorte sortir de la baie jusqu'à la mer", explique Nic Deka, responsable de l'opération de sauvetage. Sur les 270 cétacés, un tiers d'entre eux seraient déjà morts. "On a des animaux éparpillés sur une zone assez vaste, dans un endroit peu accessible. Donc on va s'occuper en premier lieu de ceux qui ont les meilleures chances de s'en sortir", déclare Kris Carlyon, biologiste. Ce n'est pas la première fois que des cétacés viennent s'échouer ici. Les scientifiques disent tout ignorer de ce phénomène. Ils craignent que certains des mammifères sauvés tentent par instinct de rejoindre le reste du groupe, et s'échouent à nouveau.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les îles Rock qui font partie de l\'archipel des Palaos dans le Pacifique, le 15 février 2018 (photo d\'illustration).
Les îles Rock qui font partie de l'archipel des Palaos dans le Pacifique, le 15 février 2018 (photo d'illustration). (MIKHAIL FLORES / AFP)