Après le coup de gueule de Rémi Gaillard, l'ourse du film de Jean-Jacques Annaud va être transférée dans un zoo plus grand

L'humoriste Rémi Gaillard avait poussé un coup de gueule la semaine dernière. Depuis, le transfert de l'animal a été acté.

Les deux ours du Zoo de Dunkerque (Nord), photo issue du compte Twitter de Rémi Gaillard. 
Les deux ours du Zoo de Dunkerque (Nord), photo issue du compte Twitter de Rémi Gaillard.  (CAPTURE D'ECRAN TWITTER DE REMI GAILLARD)

Les deux ours du zoo de Fort Mardick à Dunkerque (Nord), vont déménager. Ils seront transférés l'année prochaine vers le parc animalier Zoodysée dans les Deux-Sèvres, rapporte France Bleu Nord lundi 20 août. Un transfert prévu de longue date, assure la communauté urbaine de Dunkerque propriétaire du parc zoologique, mais le coup de gueule poussé la semaine dernière par l'humoriste Rémi Gaillard a visiblement accéléré les choses.

Selon lui, les deux animaux vivent aujourd'hui dans des conditions indignes, notamment Kiwi, l'un des ours du film de Jean-Jacques Annaud. "On les voit tourner en rond, c'est le stéréotype du stress, ils sont vraiment dans un mal-être", explique Rémi Gaillard.

Les deux ours vont donc quitter leur zoo du nord de la France pour un parc plus grand. C'est mieux que rien, estime l'humoriste : "Ce parc a plutôt bonne réputation, sauf que ça ne sera possible qu'en septembre 2019. J'ai proposé une solution dans un parc spécialisé en Allemagne où c'est possible tout de suite", assure-t-il. 

Un transfert avec endormissement pourrait être fatal 

Le problème d'un transfert précipité vers l'Allemagne nécessiterait d'endormir les deux ours, ce qui pourrait être mortel pour eux vu leur âge. C'est pour cela que Patrice Vergriete, le président de la communauté urbaine de Dunkerque, propriétaire du parc zoologique, a choisi de prendre son temps et surtout de transférer les deux animaux conscients. "C'est une solution qui prend du temps, explique-t-il, car il faut des caisses sur mesure et il faut qu'on ait un véritable travail de familiarisation des ours avec ces caisses de transport. Pour cela, on va se donner cinq à six mois. Moi je ne veux pas prendre le risque de l'endormissement". Le réalisateur Jean-Jacques Annaud lui-même s'est également positionné contre un transfert trop rapide. Les caisses pour le transfert vont donc être installées dans l'enclos des ours prochainement, avant un transfert en juin 2019.