Besançon : un chamois attaque un joggeur

À Besançon (Doubs), des chamois s'approchent de plus en plus des habitants. Un joggeur a été blessé vendredi 3 août par l'un d'entre eux.

France 3

Vendredi 3 aout, un joggeur a été attaqué par un chamois à Besançon (Doubs). "J'ai entendu du bruit qui venait de la forêt et j'ai vu un chamois sur le côté. (...) la bête a fini par me charger". Le jeune homme a 12 points de suture et deux plaies. La présence du chamois à Besançon n'a rien d'exceptionnel. L'animal aime le relief, les falaises et les pentes escarpées. Certains habitants croisent presque quotidiennement ces caprinés à la lisière de leur jardin.

Une cohabitation parfois compliquée

Le nombre de chamois augmente très lentement, car l'été les plus jeunes quittent le troupeau pour arpenter de nouveaux territoires. Mais dans le même temps, l'homme lui aussi s'étale et la cohabitation est parfois compliquée. Les occasions de rencontre sont beaucoup plus fréquentes et quand les animaux se sentent en danger, ils peuvent attaquer. Selon le dernier recensement effectué par la Fédération des chasseurs du Doubs, une cinquantaine de chamois vivent aux alentours de Besançon.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un chamois photographié en mai 2007 au Hohneck, dans les Vosges.
Un chamois photographié en mai 2007 au Hohneck, dans les Vosges. (MAXPPP)