Ain : un abattoir visé par un incendie

L'incendie d'un abattoir situé dans l'Ain, dans la nuit de jeudi 27 à vendredi 28 septembre, suscite beaucoup d'inquiétude. Aujourd'hui, 80 personnes se retrouvent au chômage technique. La piste criminelle est privilégiée. Les professionnels de la filière viande interpellent Emmanuel Macron.

France 3

L'alerte est donnée par des voisins au cœur de la nuit du jeudi 27 au vendredi 28 septembre. L'usine Gesler est en feu. L'intervention des pompiers à 1h30 sauvegarde in extremis une partie de l'abattoir et les bêtes qui y dormaient. L'incendie a causé de gros dégâts aux installations. Pour les propriétaires, il n'y a aucun doute sur le caractère criminel de l'incendie. 80 salariés sont sur le carreau.

Des militants de la cause animale suspectés

C'est un drame dans ce village rural de 700 habitants et une catastrophe économique pour la filière viande locale. Ses responsables suspectent une action de militants extrémistes de la cause animale. Vendredi 28 septembre, les professionnels de la viande ont écrit une lettre à Emmanuel Macron. Ils lui demandent d'enrayer immédiatement les violences sectaires dont il font l'objet. À Haut-Valromey (Ain), l'incendie n'a pas été revendiqué. Une enquête a été ouverte.

Le JT
Les autres sujets du JT
Ain
Ain (France 3)