Allocations familiales : la réforme ?

a revoir

Présenté parLaurent Delahousse

Diffusé le 02/06/2013Durée : 00h30

Laurent Delahousse : Merci. Aujourd'hui, François Hollande devait s'entretenir avec J-M Ayrault au sujet de l'arbitrage sur les allocations familiales pour rétablir l'équilibre des comptes de la Sécurité sociale d'ici 2016.

Pour combler le déficit de la Sécurité sociale, deux pistes sur la table de l'exécutif, avec une certitude, 1ère idée : baisser les allocations familiales de manière progressive. Dans l'hypothèse la plus sévère, les allocations pour les familles aux revenus supérieurs à 5 O00 euros mensuels, pourraient être divisées par 2 ou par 3. 15% des foyers les plus riches seraient perdants. Autre piste, toucher au quotient familial, cet allègement d'impôts accordé aux familles. Les foyers gagnant plus de 5 466 euros par mois perdraient en moyenne 68 euros mensuels d'exonération fiscale. Pour ce couple rennais, avec deux enfants, gagnant 7.000 euros/mois, peu importe la solution choisie, ils sont prêts à faire un effort. Toutes les familles dans notre cas peuvent se débrouiller.

La famille Paulus, 3 enfants, 7 000 euros de revenus mensuels, ne comprend pas, elle, qu'on touche a la politique familiale, et à leurs 293 euros d'allocations.

On s'attaque aux familles et surtout aux enfants. On en tient compte dans le budget pour habiller les enfants, pour leur payer une activité sportive.

Le Premier ministre annoncera demain le contenu de la reforme.

François Lenglet, bonsoir. Ce dossier épineux concerne beaucoup de Français.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==