Affaire Tapie : saisie conservatoire, une procédure exceptionnelle ?

a revoir

Diffusé le 10/07/2013Durée : 00h40

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Dès aujourd'hui, il annonce qu'il va contester la saisie des biens.

On va un peu plus loin avec vous Dominique Verdeilhan. Cette saisie conservatoire est-elle une procédure exceptionnelle.

Dominique Verdeilhan : Nous sommes loin de la caution demandée par des juges dans certaines affaires. Tout est proportionnel au nombre de zéros : on parle ici en millions d'euros. La justice est face à une double interrogation : l'Etat a-t-il été victime d'une escroquerie en bande organisée ? Les magistrats se défendent de "vouloir couper les vivres à Bernard Tapie". Mais, par précaution, on gèle ses biens, pour sécuriser l'indemnisation d'un éventuel préjudice. C'est une procédure assez courante dans les affaires de blanchiment. Elle a été appliquée récemment dans l'affaire des biens mal acquis visant des chefs d'Etat africains, ainsi qu'a l'encontre de Z.Takieddine et d'autres protagonistes du dossier Karachi.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==