Affaire Bettencourt : la procédure d'instruction validée

a revoir

Présenté parDavid Pujadas

Diffusé le 24/09/2013Durée : 00h40

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Revers pour Nicolas Sarkozy et ses défenseurs dans l'affaire Bettencourt. Il demandait l'annulation de la procédure en dénonçant l'attitude partiale du juge qui l'avait mis en examen pour abus de faiblesse. La cour d'appel de Bordeaux a validé l'essentiel de cette procédure.

Nicolas Sarkozy espérait que sa mise en examen serait annulée. La justice a validé les 3 ans d'instruction des 3 magistrats. Depuis des mois, les accusations se focalisaient sur l'éventuel impartialité d'un juge. Pour expertiser l'état de santé de Liliane Bettencourt, le juge Gentil avait choisi le docteur Sophie Gromb. Chef de service de médecine légale, elle fut aussi son témoin de mariage. Pour les avocats des mis en examen, il s'agissait d'une faute impardonnable. Pour la cour d'appel de Bordeaux, aucun élément ne permet d'établir que cela ait pu interférer sur l'impartialité ou l'indépendance de l'expert. Une décision dont se félicite la famille Bettencourt. Ni Sarkozy, actuellement a Washington, ni son avocat n'ont souhaite réagir. Ils attendent la prochaine étape.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==