Cet article date de plus de cinq ans.

Affaire Aurier : le ministre des Sports appelle à lutter contre l'homophobie dans le sport

Serge Aurier, l'arrière droit du PSG, a été mis à pied par le club pour avoir, notamment, traité l'entraîneur Laurent Blanc de "fiotte". 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, Patrick Kanner, à l'Elysée, à Paris, le 3 février 2016.  (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)

Deux jours après la mise à pied du joueur du PSG Serge Aurier, Patrick Kanner appelle à lutter contre l'homophobie dans le sport. Le ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports a posté sur Twitter, mardi 16 février, des messages de la campagne "Coup de sifflet", lancée en mai 2015 par son ministère. 

Si Patrick Kanner ne cite pas explicitement l'arrière droit du club parisien, ses tweets font référence aux propos insultants tenus par Serge Aurier envers son entraîneur et ses coéquipiers

 "Laurent Blanc, il fait souvent la folle ou pas ?"

Ces propos homophobes apparaissent dans une vidéo de près de 45 minutes filmée via l'application Periscope. On y voit le footballeur aux côtés d'un de ses amis, qui fume une chicha. Il répond de façon très décontractée aux questions des internautes. "Laurent Blanc, il fait souvent la folle ou pas ?" demande son ami en lisant une question postée sur l'application."C'est une fiotte !" répond le footballeur.

Serge Aurier, qui ne jouera pas la rencontre de Ligue des champions, mardi, face à Chelsea, a présenté ses excuses dimanche. "J'ai fait une connerie, je suis impardonnable", a-t-il déclaré. De son côté, Laurent Blanc a indiqué lundi avoir "très mal pris" les propos de son joueur. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Accueil

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.