Technologie : les objects connectés, quels usages au quotidien

a revoir

Présenté par Elise Lucet

Diffusé le 15/01/2014Durée : 00h45

Voir la vidéo
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Les objets connectés vont bientôt faire partie de notre quotidien. D'après un récent sondage, 8 Français sur 10 en ont déjà entendu parler, et 50% d'entre eux savent exactement de quoi il s'agit. Des objets reliés à l'Internet, qui leur semble globalement utiles, même s'il y a quelques réserves sur le respect de la vie privée.

Sa balance qui ne pardonne rien, son podomètre qui compte ses pas, et surtout, son ordinateur. Chaque jour depuis 18 mois, Cyril Grospiron a adopté ce nouveau geste. En quelques clics : son activité, son sommeil, son poids.

On voit ma courbe de poids depuis que j'ai ma balance wifi. L'évolution en semaines, en mois, en années. Mes états de stress par rapport au travail influent sur mon poids.

Mieux se connaître pour mieux changer ses habitudes. Bracelet connecté au poignet, plus question de prendre l'ascenseur.

Je vais moins au bureau en voiture, je marche beaucoup plus. Ça me fait faire le sport que je ne fais plus. Confidentiel il y a encore quelques mois. Ces bracelets paradent en tête des ventes. Selon une étude rendue publique ce matin, 81% des Français ont entendu parler des objets connectés. 55 % sont même capables de les décrire avec précision. Santé, bien-être ou domotique. Les enseignes ont même créé leur espace pour les découvrir.

Je réfléchis à un système de surveillance.

Malgré ce plébiscite, l'étude révèle que 3 Français sur 4 craignent une intrusion dans leur vie privée. Pour Cyril, pas question de partager ses données sur les réseaux sociaux.

Je n'ai pas envie que ma mutuelle, mon assureur, l'Etat soient au courant de mon intimité.

Autre renseignement de l'étude, la plupart des Français n'imaginent l'arrivée massive de l'Internet des objets que dans 5 à 10 ans. 9 milliards d'appareils sont déjà connectés a travers le monde. Ce n'est déjà plus de la science-fiction.

Les vélos regagnent du terrain dans les centres-villes. Outre les vélos partagés, il y a des fous de la petite reine, et des particuliers qui n'utilisent quasiment plus leur voiture.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==