SPORT - On espérait un exploit de Thomas Voeckler, mais il n'a finalement pas eu lieu.  Le Belge Philippe Gilbert est devenu champion du monde de cyclisme sur route, dimanche 23 septembre sur le circuit néerlandais de Valkenburg. Gilbert s'est dégagé en force dans le Cauberg, à deux kilomètres de l'arrivée. Sur la ligne, il a précédé de quelques secondes le Norvégien Edvald Boasson Hagen et l'Espagnol Alejandro Valverde, au terme des 267 kilomètres. L'Allemand John Degenkolb a pris la 4e place devant le Néerlandais Lars Boom, l'Australien Allan Davis et le Français Thomas Voeckler (7e).

Agé de 30 ans, Gilbert accède pour la première fois au podium mondial alors qu'il est l'un des personnages centraux des classiques. Le Wallon avait réussi l'année dernière une saison exceptionnelle en gagnant notamment les trois classiques ardennaises. Gilbert a attendu la dernière ascension du Cauberg pour tout donner. Il a creusé l'écart sur tous ses adversaires qui se sont regardés sur le faux-plat suivant le sommet et il a pu ensuite savourer sa victoire sur la ligne droite d'arrivée. Après un printemps en retrait, Gilbert, qui court désormais pour l'équipe BMC, était parvenu à s'imposer lors de la Vuelta, où il a gagné deux étapes.

Philippe Gilbert, le 23 septembre 2012 à Valkenburg (Pays-Bas).
Philippe Gilbert, le 23 septembre 2012 à Valkenburg (Pays-Bas). (JOHN THYS / AFP)