Une équipe du GIGN mobilisée pour le Tour de France, une première dans l'histoire de l'événement

Quelque 23 000 gendarmes et policiers seront également mobilisés, a annoncé Bernard Cazeneuve.

Des gendarmes en tête du peloton du Tour de France, le 24 juillet 2008.
Des gendarmes en tête du peloton du Tour de France, le 24 juillet 2008. (JOEL SAGET / AFP)
avatar
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Un dispositif renforcé. Après l'Euro 2016, c'est le Tour de France qui sera fortement encadré en raison du risque terroriste. Le ministère de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, et le directeur du Tour de France, Christian Prudhomme, ont présenté le dispositif de sécurité de la course cycliste et pour la première fois, une équipe du GIGN en fera partie.

Plus de 20 000 gendarmes et policiers

Quelque 23 000 gendarmes et policiers ainsi que 50 motocyclistes de la Garde républicaine seront également présents pour assurer la sécurité des spectateurs et des coureurs. Un poste de commandement opérationnel sera installé dans chaque ville étape avec des représentants de la police nationale, a aussi annoncé le ministère de l'Intérieur. "L'Etat assumera l'intégralité de ses devoirs en s'appuyant sur le dévouement et le professionnalisme des forces de sécurité, a assuré Bernard Cazeneuve. Il est de notre responsabilité collective d'assurer la sécurité des spectateurs du Tour de France."