Tennis : Maria Sharapova a fait l'objet d'un contrôle antidopage positif lors de l'Open d'Australie

La Russe de 28 ans a pris les devants en organisant une conférence pour expliquer qu'elle avait reçu récemment une lettre de la Fédération internationale de tennis lui apprenant l'infromation.

La joueuse de tennis Maria Sharapova, le 7 mars 2016 à Los Angeles, en Californie.
La joueuse de tennis Maria Sharapova, le 7 mars 2016 à Los Angeles, en Californie. (ROBYN BECK / AFP)

Mis à jour le , publié le

"J'ai fait une énorme erreur." La joueuse de tennis russe Maria Sharapova, actuellement 7e au classement mondial, a annoncé, lundi 7 mars, à Los Angeles (Etats-Unis) qu'elle avait fait l'objet d'un contrôle antidopage positif lors de l'Open d'Australie en janvier. Elle a pris les devants en organisant une conférence de presse (en anglais).

"J'ai reçu il y a quelques jours une lettre de la Fédération internationale de tennis m'informant que j'avais fait l'objet d'un contrôle antidopage positif lors de l'Open d'Australie", a-t-elle révélé, visiblement émue.

"J'ai déçu mes supporteurs"

"Depuis dix ans, je prends un médicament sur prescription de mon médecin de famille", a-t-elle précisé. Le médicament en question, le meldonium, est destiné à traiter des problèmes relatifs au diabète. Il n'est apparu que le 1er janvier sur la liste des produits prohibés, selon une journaliste sportive qui a suivi la conférence de presse.

"J'ai déçu mes supporteurs, j'ai laissé tomber mon sport, je sais que je m'expose à des conséquences, mais je ne veux pas finir ma carrière de cette façon et j'espère que je vais avoir la chance de rejouer", a souligné l'ancienne numéro 1 mondiale.

Maria Sharapova, 28 ans, a précisé qu'elle n'avait pas encore été entendue par la Fédération internationale de tennis et qu'elle n'était pas suspendue.