Nadal éliminé dès le premier tour

L'Espagnol Rafael Nadal a été sorti mardi de l'Open d'Australie dès le premier tour par son compatriote Fernando Verdasco. C'est seulement la deuxième fois de sa carrière que l'ancien numéro un mondial est battu d'entrée de jeu, dans un tournoi du Grand Chelem.

(Nadal éliminé de l'Open d'Australie, comme à Wimbledon en 2013 © Reuters / Thomas Peter)
Radio France

Mis à jour le
publié le

Le bras de fer espagnol en entrée de jeu du tournoi à Melbourne a tourné en faveur de Fernando Verdasco, qui a battu Rafael Nadal en cinq sets. L'ancien numéro un mondial a laissé apparaître une série de faiblesses. 

Où est partie la confiance de Nadal ?

Indiscutablement, Nadal n’est plus ce qu'il était, un joueur indestructible. L’ancien numéro un mondial a semblé moins rapide, moins agressif, moins autoritaire et moins puissant. Surtout, il n’est plus habité par cette confiance inébranlable qui l’aidait à se sortir de situations délicates et périlleuses.

Ce mardi, Raphael Nadal était en difficulté sur le central de l'Open d'Australie. Il n’a pas trouvé les solutions techniques et tactiques sur son compatriote Fernando Verdasco, plus véloce et plus puissant que lui. Pourtant, Nadal avait le contrôle du match en menant  2 sets à 1. Dans la cinquième manche, il avait même fait le break et pointait un deux à zéro avant de perdre les six jeux suivants et le match, au terme d’un bras de fer de 4 heures et 41 minutes.

C’est la seulement la deuxième fois de sa carrière que Rafael Nadal est éliminé dès le premier tour d’un tournoi du Grand Chelem. La première sortie brutale et précoce date de 2013 à Wimbledon en Angleterre. Nadal s’était imposé à Melbourne en 2009 et depuis 2007, il n’avait jamais été battu avant les quarts de finale.